Informations sur les cookies

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.

Fermer
Menu | Accueil | Espace client MySwissLife

Téléconsultation : comment sont rémunérés les pharmaciens ?

Afin d’apporter une solution aux déserts médicaux, l’Assurance maladie encourage le développement de la téléconsultation depuis plus d’un an dans le cadre du Plan d’accès aux soins lancé en octobre 2017. Il est désormais possible de consulter un médecin à distance, par vidéotransmission pour assurer un suivi post-opératoire, effectuer un renouvellement d’ordonnance chronique ou encore poser un diagnostic simple.

Les patients qui souhaitent être accompagnés au cours de cette consultation à distance peuvent se rapprocher des pharmaciens qui ont installé une station de téléconsultation au sein de leur officine.

Ce dispositif autorisé par l’Agence régionale de santé (ARS) nécessite pour le pharmacien d’investir dans un ordinateur connecté à une plateforme de médicale. Un investissement en partie pris en charge par l’Assurance maladie.

La rémunération des pharmaciens pour la télémédecine est officielle depuis le 6 septembre 2019 puisqu’elle est inscrite dans un arrêté portant approbation à l’avenant 15 définissant les conditions de cette pratique.

Rôle du pharmacien accompagnant

Dans le cadre de la téléconsultation, le pharmacien a pour rôle d’assister le médecin dans la réalisation de certains actes participant à l’examen clinique et éventuellement d’accompagner le patient dans la bonne compréhension de la prise en charge proposée.

Du point de vue organisationnel, le pharmacien met à disposition le plateau technique nécessaire à la réalisation de la téléconsultation au sein de son officine, et se charge de son organisation en prenant contact avec le médecin.

Réalisation de la téléconsultation en officine

Les téléconsultations doivent être réalisées par vidéotransmission dans des conditions permettant de garantir la sécurisation des données transmises et la traçabilité des échanges.

Pour réaliser la téléconsultation, le pharmacien doit disposer d’un local fermé pour mener cette activité afin de garantir la confidentialité des échanges et l’intimité du patient.

Le local doit disposer des équipements nécessaires, adaptés aux situations cliniques des patients :

  • Un équipement nécessaire à la vidéotransmission
  • Un stéthoscope connecté
  • Un otoscope connecté
  • Un oxymètre
  • Un tensiomètre

Rémunération du pharmacien

Le pharmacien qui souhaite mettre en œuvre la téléconsultation dans son officine peut bénéficier d’une participation financière de l’Assurance maladie :

  • Un forfait d’aide à l’équipement de 1 225 € versé la première année
  • 350 € les années suivantes

Le versement de ces fonds est conditionné, les trois premières années, à la déclaration en ligne de l’équipement de l’officine, et les années suivantes, à la réalisation d’au moins une téléconsultation par an.

L’avenant prévoit également une participation forfaitaire au temps passé à l’organisation de la téléconsultation, en fonction du nombre de téléconsultations réalisées :

  • 1 à 20 téléconsultations par an : 200 €
  • 21 à 30 téléconsultations par an : 300 €
  • Plus de 30 téléconsultations par an : 400 €

Cette rémunération sera versée annuellement et au plus tard au mois de mars de l'année suivante.

Source: Previssima - le 26/09/2019